Un dimanche au soleil à St Quentin la Poterie !

2 décembre 2016

Une superbe sortie ce dimanche 27 novembre ou par un beau soleil de fin d’automne la section randonnée a choisi de marcher du coté de St Quentin la Poterie…Cette sortie s’est déroulée sous un ciel superbement ensoleillé dans un très joli site d’anciennes carrières de meules de Cantadour exploitées dès l’antiquité.

Il est très fréquent de retrouver des fragments de meules lors de prospections pédestres menées en surface de sites antiques, ces objets, nécessaires à la fabrication de la farine, étant d’un usage très courant aux périodes anciennes. Il y a encore quelques années seulement, seuls trois centres de production de ces meules étaient connus pour l’époque romaine dans le Sud-Est de la France. Il s’agit de la meulière d’Agde dans la vallée de l’Hérault, et pour la Provence, de celle de l’arrière pays toulonnais et de celle du massif de l’Estérel au nord de Fréjus. La découverte récente d’une grande meulière d’époque romaine à Saint-Quentin-la-Poterie permet désormais de compléter la carte de répartition des meulières antiques recensées en Languedoc et en Provence.

Le village de Saint-Quentin-la-Poterie est situé au centre d’un bassin sédimentaire délimité au nord par une chaîne de massifs calcaires du Jurassique. Parmi ces collines se situe, et de manière très localisée sur une quarantaine d’hectares seulement, un massif de conglomérat et de grès d’époque Miocène affleurant aux alentours de la Tour de Cantadur. A la fois résistant et abrasif, le matériau particulier présent au sein de ce massif possède ainsi toutes les caractéristiques recherchées dans l’obtention d’une pierre meulière de qualité. Cette formation a été exploitée, de l’époque romaine au XIXe siècle, dans différentes carrières de meules. Loin d’être homogène, elle associe trois principaux gisements, chacun étant caractérisé par une texture de matériau spécifique. Le matériau le plus fin, issu du gisement de type A, n’a été exploité que durant l’Antiquité. En témoigne encore la présence de très importants vestiges d’une carrière de meules romaine qui a eu la chance de ne pas être détruite par les exploitations postérieures. Souvent en effet, les sites de meulières d’époque moderne, nombreux dans notre région, ont fait disparaître les traces d’exploitations plus anciennes.

Une visite Oh combien passionnante et appréciée de l’ensemble de nos marcheurs !

Jpeg

Si vous souhaitez nous rejoindre…

RENSEIGNEMENTS:

Site internet : www.aspttavignon.com

Tél au club  : 04 90 25 86 93

Email :bureau.aspttavignon@sfr.fr